Hot Stuff nº2

Enfin l’été ! Cette semaine Hot Stuff voit la vie en rose, c’est fortuit mais ça colle bien avec l’humeur du moment. Les journées sont chaudes, les soirées douces, les gens heureux, le rosé coule à flots et les vacances approchent. Cet été, vous pourrez glisser dans votre vanity les shampoings en stick de Cut by Fred (tellement pratique pour voyager !), le délicat Flower Balm de Winky Lux ou le soin-masque intelligent UFO de Foreo. Envie d’un parfum plus léger pour les destinations ensoleillées ? Louis Vuitton enrichit sa luxueuse collection d’une nouvelle fragrance, Rose des Vents, qui se mariera à merveille avec les pièces signées Elisa Nalin pour Princesse tam tam. Et pour celles et ceux qui prennent leurs vacances en décalé, ce sera l’occasion de tester le nouveau restaurant de Jean-François Piège une fois l’effervescence de l’ouverture passée.

Princesse tam tam x Elisa Nalin

Slasheuse stylée et lumineuse, Elisa Nalin signe pour Princesse tam tam la collection  capsule Bella Vita, clin d’œil au pays où elle a grandi. Ses inspirations ? « Des photos de vacances de Sicile, des morceaux de matières, des pièces vintage… Et ce que j’emporte dans ma valise pour partir l’été : principalement des maillots de bain, des robes à enfiler par-dessus après la plage ainsi que ma pièce fétiche : la chemise d’homme oversized avec un joli noeud dans le dos ». À la clé, une trentaines de pièces vitaminées, parmi lesquelles des maillots, deux combishorts, des jupes fendues, des chemises loose et des robes de plage.

PPT_ElisaNalin_02
© Princesse tam tam

La Bella Vita, Princesse tam tam x Elisa Nalin, à partir de 39€.

Le Jour Se Lève

Lancée au printemps 2016, la collection de sept parfums Louis Vuitton s’est récemment agrandie. Le Jour Se Lève, oeuvre du maître-parfumeur Jacques Cavallier Belletrud, à l’instar des autres fragrances de la gamme, s’inspire d’un petit matin d’été. Dans ce jus délicat et pétillant, la mandarine vitaminée est sublimée par le jasmin sambac et rafraîchie par un accord cassis. Un parfum parfait pour les longues journées ensoleillées et les soirées douces.
LV

Le Jour Se Lève, Louis Vuitton, 100ml, 210 euros. Rechargement en magasin : 100ml, 125 euros.

Le Vegan Stick Shampoo de Cut by Fred

Vous avez forcément vu le visage de Cut by Fred passer sur les réseaux sociaux et dans la presse. Ce coiffeur parisien s’est fait connaître grâce à ses vidéos léchées d’avant-après : des femmes et des hommes qui se transforment sous ses agiles coups de ciseaux et de pinceau. Dans son studio de la rue d’Hauteville, Fred propose une nouvelle expérience de la coiffure. Ici, pas de brushing. Le « gourou du veuch » et son équipe aiment le naturel. Leur but ? Vous révéler à vous-même, en usant du moins d’artifices possibles. La naissance de la marque Cut by Fred n’était qu’une question de temps. C’est désormais chose faite, et intelligemment. Car l’artiste capillaire a imaginé, pour commencer (car j’imagine qu’il y aura une suite), des shampoings en stick dont le double avantage est de prendre soin avant tout du cuir chevelu et de pouvoir les emmener partout. Ah, et pour ne rien gâcher, ils sont vegan.

Catch me if you can
©Cut by Fred

Detox Stick Shampoo et Sweet Stick Shampoo, 20€. 

UFO de Foreo

Référence en matière de brosses pour le visage (en silicone, n’imaginez pas des brosses en crin), la marque suédoise Foreo a récemment dévoiler un O.B.N.I : Objet Beauté Non Identifié. Derrière ce design pop se cache une nouvelle manière d’appliquer un masque. En associant une technologie d’hyper-infusion (réchauffement + pulsation + cryothérapie) à la thérapie par LED, UFO, pour Ur Future Obesession, promet le résultat d’un soin professionnel en 90 secondes seulement. Le mode d’emploi ? On applique le masque en microfibres sur la brosse et on la passe sur l’ensemble du visage.

UFO_ANGLE_Magenta_White_Shadow
©Foreo

UFO de Foreo, 279 €, disponible au Bon Marché, sur sephora.fr et sur la boutique en ligne de la marque.

La Poule au Pot

Après le Grand Restaurant, Clover et Clover Grill, Jean-François Piège ouvre son quatrième établissement, La Poule au Pot. Le challenge : reprendre une institution du quartier des Halles et la moderniser en préservant l’esprit bistrot. La carte y est aussi alléchante que la déco est réussi. Au menu, escargots, cuisses de grenouille ou os à moelle en entrée, lotte en médaillon, hachis parmentier et blanquette de veau côté plats. Les becs sucrés se régaleront d’une « Giboulée de fraises, framboises sorbet fromage blanc » ou d’un « Pot de glace vanille, noix de pécan caramélisées ». Régressif, vous avez dit ? Cerise sur le gâteau, Jean-François Piège, dans son nouveau restaurant, remet au goût du jour le service à la française, qui consiste à présenter la nourriture dans de grands plats pour laisser les convives se servir.

La Poule au Pot ©Hervé Goluza (6)_preview
©Hervé Goluza

La Poule au Pot, 9 rue Vauvilliers, Paris 1er. Ouvert tous les jours, du déjeuner au dîner.

Flower Balm

Dans le raisin transparent du Flower Balm, il y a une véritable fleur, et sa formule sent bon la noix de coco. Le genre de tube qu’on a envie de garder dans son sac tout l’été.

LPS142_Pink_FlowerBalm
©Winky Lux

Flower Balm, Winky Lux, 16€. Disponible sur sephora.fr.

Laisser un commentaire